compteur site web html

Avertir le modérateur

vodemotion

  • L'actu revue et corrigée par un humoriste

    L'actu en humour revue par Erick BERNARD

    VODemotion, vos envies en vidéos.
  • L'actu revisitéepar Erick BERNARD

    L'actu revisitéepar Erick BERNARD

    VODemotion, vos envies en vidéos.
  • Interview de Eric Bernard par vodemotion.com

    Erick Bernard

     


    Interview de Erick Bernard par vodemotion.com

    Cet homme accomplit chaque jour un exploit : écrire, filmer, monter et publier deux vidéos… Rien que ça. Des centaines de vidéos par an! Chapeau bas pour la pugnacité, digne d’un marathonien, mais à quoi ça peut bien servir de produire autant de contenus? Et pour dire quoi?

    Et bien c’est là qu’Erick Bernard nous impressionne: il décortique chaque jour l’actu politique, économique, sociale, ou encore people, et réagit au quart de tour pour pondre deux sketchs atomiques dans la foulée des fils d’info.

    Le style Erick Bernard c'est un peu le kit 2 en 1 de l'humour. C'est comme regarder le JT de 20h en se poilant… être informé ET mort de rire, le tout enrobé dans une ambiance « bistrot du coin », un rien kitch, mais totalement inimitable.

    En somme, c’est un hyperactif qui se dope en inondant le web de ses sketchs vidéos?
    Et bien c’est peut être un peu plus que ça. Car pour produire autant depuis tant d’années, il faut bien plus que de l’hyperactivité, il faut bien plus que de la pugnacité, il faut bien plus que de l’imagination: il faut être fondamentalement honnête et sincère face à son art.

    Rencontre avec un humoriste qui défie quiconque de le prendre au sérieux!
    Backstage avec Erick Bernard

    Un peu comédien, un peu réalisateur, un peu humoriste, un peu figurant pour le cinéma, un peu acteur de théâtre mais aussi entrepreneur… c’est simple Erick Bernard touche à tout et fait tout lui même!

    Bonjour Erick, comment vous est venue cette passion pour l'humour?

    J’ai toujours pratiqué l’humour. Petit déjà..., et puis adulte ! Je me suis retrouvé dés 1982 derrière un micro de radio FM et là… tout s’est confirmé et officialisé. J’ai été animateur de radio pendant 17ans sur différentes radios comme Superloustic (pour les enfants), RMC, Radio Bleu... J'ai fais quelques interventions sur France Inter et travaillé dans plusieurs radios locales. J’ai toujours fais des émissions humoristiques en utilisant différentes voix et interprétations de personnages. C’est en 2003 que j’ai commencé la scène et le « One man show » ensuite le théâtre, la comédie.

    Bref, l’humour est pour moi un vrai moteur, un carburant, une drogue. Je ne pourrai pas vivre sans! De comédien de théâtre à comédien de « One man show » et animateur de radio, le pas n’a pas été trop dur à faire!

    Comment décririez-vous vos vidéos?

    Artisanales, drôles (en tout cas, j’essaye de me faire rire). Mon humour est souvent absurde et décalé et puis j'entretiens un petit coté kitch que je tiens à conserver absolument, façon Deschien de Canal + dans les années 90.

    De quoi vous inspirez-vous pour vos sketchs?

    De la vie, des voisins, de l’ambiance du comptoir du bistro de quartier (mes parents on tenu un bistro pendant 20ans). La presse m’intéresse beaucoup donc je puise souvent mon humour dans l’actualité du jour, du moment qui, elle, n’est pas toujours très drôle, même assez alarmiste…
    Comment se passe la conception d'un sketch, de l'écriture à la réalisation?

    Je ne les prépare jamais trop à l’avance. C’est très très rare quand cela arrive. Je travaille dans le feu de l’action, dans l’urgence. Une idée me vient, une info, une actu m’intéresse, il faut que je passe immédiatement à l’action. En cogitant trop sur la préparation d’un sketch, je perd ma spontanéité, de la fraicheur. Si je laisse trop de temps passer entre mon idée de base et la fabrication du sketch, le plaisir s’émousse et le résultat s’en ressent obligatoirement.
    Donc j’agis vite, dans une sorte de stress « provoqué » c’est comme ça que j’aime le plus produire. Je n’aime pas que mes sketchs soient « parfaits ». J'aime ce petit coté débrouille, bouts de ficelles, bricolage. Je n’aime pas trop les productions vidéo trop léchées, aseptisées par la technologie, trop esthétiques.

    Des pannes d'inspiration des fois?

    Quasiment pas depuis 2005, en ce qui concerne mes sketchs sur Internet. (Je touche du bois)

    Comment et pourquoi vous êtes vous mis à filmer vos sketchs?

    J’ai commencé à filmer quelques petits sketchs très naïfs de très mauvaise qualité avec une webcam à 20 € et un jour et je les ai mis sur un site, pour voir les réactions des internautes. Et puis à l’époque, ils ont été énormément vus sur le Web, et même repris par des sites. Un engouement s’est crée et depuis je cultive un petit fan club de quelques milliers d’internautes qui suivent mes aventures et qui réclament même parfois d'autres sketchs, et cela est très très motivant. Bref, j’ai trouvé un public!

    Avez-vous fait face à des difficultés techniques au départ?

    Bien sûr! Une webcam qui me servait de caméra, un vieux PC qui ramait, un logiciel pas très adapté... c’était l’enfer, mais très drôle à faire quand même!

    Combien de temps mettez-vous pour créer un sketch, le filmer et monter la vidéo?

    Cela dépend! Depuis quelques temps, j’utilise « le fond vert » pour faire des incrustations ( fonds en rapport avec le thème du sketch ). Cette technique demande un peu plus de temps. Globalement, pour faire un sketch (écriture et montage) je mets entre une heure et cinq heures.
    Pensez-vous que n'importe qui peut concevoir, filmer et monter des vidéos?

    Pour faire des choses simples oui! Après, si l’on veut faire évoluer la qualité de l’image ou celle du montage, il faut apprendre, tester, essayer, se renseigner, partager avec d’autres, chercher... apprendre quoi!

    Avez-vous des anecdotes de tournage à nous faire partager?

    Vu que je fais le pitre physiquement dans mes sketchs, il m’arrive régulièrement de tomber d’une chaise, d’une table, de me prendre les pieds dans des câbles et vu que mon installation est elle aussi, très très artisanale et que je tourne essentiellement dans une pièce de 15 m2, parfois c’est l’enfer! (rire) Tout s’écroule et moi avec... Au début ma femme, m’entendant hurler, crier ou râler venait en courant, inquiète, pour voir ce qui arrivait! J’étais seulement en train de jouer, d’interpréter un personnage! (rire) Étrange comme ambiance familiale non?

    Vous avez choisi la promotion par internet? Pourquoi?

    Parce qu'Internet c’est des millions, des milliards de spectateurs à portée de mains.

    Est ce un bon outil de promotion?

    Oui et non! Car il y a un tel nombre d’informations sur le Web qu’on est aussi noyé dans la masse et si un site, une plate forme vidéo, des blogs ne jouent pas le jeu de vous diffuser ou de vous mettre un peu « en avant » vous pouvez rester noyé dans cette immense masse d’informations indéfiniment. En tout cas, en ce qui concerne ma discipline et mes plus de 1000 vidéos disponibles sur Internet à ce jour, j’attends toujours LA proposition! Viendra-t-elle? et de la part de qui? Suspense!!!

    Votre succès sur le web, vous pensez qu'il découle de quoi?

    La sincérité, l’honnêteté, la simplicité et surtout la réactivité dont je fais preuve. Des gens qui n’apprécient pas un de mes sketchs par exemple, vont en visionner d’autres sur mon site ou sur une plate forme vidéo et là ils reviennent souvent plus cools, plus sympas, plus ouverts et plus tolérants. Je déduis qu’il y a un message qui passe et qui plait peut être!

    Que pensez-vous que vos vidéos apportent aux internautes?

    Des moments de détentes, de récréation, des moments où l'on oublie le grave, le triste, le sombre.
    En fait, j’espère qu’elles apportent un peu de bonheur aux personnes qui les regardent. Mais c’est à eux qu’il faudrait poser cette question en fait!

    Vous n'hésitez pas à vous moquer de certains faits marquants de l'actualité, ou certains débats sociaux, et même de certaines personnalités? Pensez-vous que l'on peut rire de tout?

    Presque de tout oui, mais… presque! On ne pas peut rire de tout avec n’importe qui surtout. Ça c’est évident! Il y a des sujets que je ne touche pas, même du bout du doigts. Par exemple, le conflit Israëlo-Palestinien, la pédophilie, la mort d’un être humain… Bref, j’ai mes limites et une conscience! (rire) C’est trop compliqué, ou trop « sur le feu » et parfois très très (trop) délicat d’en parler, donc je n’y touche pas.

    J’évite certains sujets car je sais qu’ils sont ou seront douloureux pour certains. Je ne suis pas quelqu’un de méchant dans la vie, donc… mon caractère m’empêche de rire de certains sujets dramatiques ou graves. Je ne me moque pas des faibles, « des petits » comme on dit. Je préfère me moquer des dirigeants, des nantis, des privilégiés, des forts, des prétentieux, des décideurs, des financiers, des hautes autorités, en quelque sorte. Il est trop facile de faire du mal à un faible, à quelqu’un qui n’a pas les moyens de se défendre ou de rétorquer. Je hais l’injustice avant tout. Je veux avant tout faire rire, sourire, et faire cogiter si possible... Mais ça c’est un peu prétentieux de ma part peut être!
    Certaines personnes sont-elles choquées par certaines de vos vidéos? Avez-vous déjà reçu des plaintes?

    Choqué? Non jamais! J’énerve parfois, j’exaspère certainement des gens, j’en suis conscient, mais je n’ai jamais choqué je pense. Je n’ai jamais reçu de plaintes à ce sujet jusqu'à aujourd’hui.

    Pensez-vous que votre humour est grand public?

    Oui! Honnêtement oui! J’essaie toujours de toucher un très large public. J’aime et revendique la culture populaire, dans le bon sens du terme bien sûr! Et pas la populeuse!

    Combien de temps cette activité vous prend-elle?

    Entre 10 et 15 heures par jour! (rire) C’est vrai!!!

    Des envies de grandes carrières?

    Après 21 ans de vie parisienne, je retourne, dés cet été sur ma ville natale, Lyon et j’espère bien re écrire de nouveaux spectacles, un « One man show » et remonter une comédie de théâtre avec une troupe. J’aimerais beaucoup travailler pour une émission TV aussi et produire mes sketchs à la télé. Peut être un jour! Et puis aussi goûter au cinéma… si l’occasion se présente… on ne sait jamais!

    Quelle est la dernière vidéo vue sur Internet qui vous a émue?

    J’avoue éviter de regarder les vidéos de mes confrères. A part quelques uns qui sont devenus des amis intimes comme lefredtv.com. Je ne veux pas m’influencer des autres, je veux rester vierge et indépendant en ce qui concerne mes sketchs persos. Il m’arrive de collaborer avec d’autres artistes, mais sur d’autres projets, d’autres concepts. Étant assez sensible, j’évite les vidéos chocs, hards ou provocatrices « à deux balles ». Je n’aime pas critiquer en plus le travail des autres. L’art est subjectif. Tout les goûts sont dans la nature et je sais qu’on a pas tous les mêmes. Heureusement d’ailleurs!

    Comment utilisez vous les media sociaux pour votre promotion?

    Pour diffuser mes sketchs uniquement et avant tout. Le reste m’importe peu en fait.
    A mon « grand » âge les amis on les préfère en chair et en os et non virtuels.
    Qu’est ce qui vous manque aujourd’hui pour faire plus de buzz sur Internet ?

    Que des sites comme VODemotion, Dailymotion, Youtube etc…me mettent un peu en avant parfois.
    Car la clef du succès passe par là, c’est évident. Noyé dans la masse on a très peu la possibilité de se faire vraiment connaitre et donc repérer.

    Entretenez vous des liens suivis avec vos fans?

    Avec certains oui et depuis des années. Certains auditeurs de la radio Superloustic qui étaient des enfants dans les années 90 m’ont retrouvé sur le Web. J'étais leur idole à l’époque! (rire) Et puis certains internautes s’abonnent à mes comptes, reçoivent donc mes sketchs quotidiens.
    J’ai d’ailleurs un peu ralenti l’interactivité écrite sur le Web car cela me prenait de plus en plus de temps.

    Des projets en prévision?

    Continuer à produire au moins deux sketchs par jour tant que je le pourrai!

    Sinon, un court métrage muet, façon Buster Keaton ou Charly Chaplin, en noir et blanc, que je jouerai, tournerai et monterai seul. Par défi avant tout! Cela prendra un peu de temps et beaucoup de mon énergie. Mais je me sens capable de relever ce défie seul.

    Et puis refaire vite de la scène, du « One man show » et du théâtre.


    Un grand merci à Erick Bernard pour avoir accepté de répondre à nos questions!

    Pour retrouver toutes les vidéos d'Erick Bernard sur VODemotion:
    http://www.vodemotion.com/profile/30655-ericko75

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu